SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DES CÔTIERS OUEST COTENTIN
SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DES CÔTIERS OUEST COTENTIN

Durant la phase diagnostic, les acteurs du territoire ont été mobilisés pour définir collectivement les enjeux et les hiérarchiser.

 

Lors de la réunion du 23 janvier 2019, la Commission Locale de l'Eau a arrêté 3 enjeux majeurs, 3 enjeux moyens et 2 enjeux mineurs pour lesquels le SAGE le SAGE peut et doit apporter une plus-value aux politiques actuellement menées, sans préjuger de la nature de cette plus-value à ce stade.

3 enjeux majeurs au vu des écarts importants entre la situation actuelle et les objectifs réglementaires OU de la situation d’insatisfaction des usages

Nature de l’enjeu

Hiérarchisation

 

 

 

 

 

 

Qualité des eaux pour la composante microbiologique

 

Zones à enjeux (production conchylicole, baignade, pêche à pied) :

  • Non dégradation de la qualité microbiologique Secteur au nord du havre de Lessay
  • Amélioration de la qualité microbiologique :

- Secteur situé entre les havres de Lessay et de Geffosses

- Secteur situé entre les havres de Regnéville et de la Vanlée

 

Axes de travail à développer : dynamique d’actions à mettre en place, ou étendre selon les secteurs, à l’échelle des bassins versants, sur l’assainissement, collectif et non collectif, l’agriculture, l’industrie et encore la gestion des eaux pluviales pour réduire le risque sanitaire.

 

 

 

 

 

 

Gestion quantitative des eaux : satisfaction des besoins par rapport à la ressource disponible

 

Enjeu globalement maitrisé jusqu’à présent du fait du rôle majeur joué par le barrage du Gast.

Vigilance à l’avenir :

  • Méconnaissance des besoins actuels et futurs liés à l’agriculture (abreuvement du cheptel et irrigation) ;
  • Impact du changement climatique (tant en termes d’augmentation des besoins en eau des différents usages que de raréfaction de la ressource). Problématique de remontée du biseau salé pouvant limiter l’exploitation de la ressource.
  • Périodes de tension potentielle en période estivale : concentration des besoins à cette période où la ressource est moins disponible.

 

Enjeu central au vu notamment des connexions directes avec la qualité des eaux et donc des milieux.

 

 

 

 

 

Qualité des milieux pour la composante hydromorphologique des cours d’eau/ continuité écologique

 

Gouvernance en place nécessité de garder la dynamique d’animation et de cohérence d’actions à l’échelle des bassins versants ainsi que de développer les thématiques abordées.

Poursuivre l’amélioration de la connaissance sur la qualité hydromorphologique des cours d’eau, notamment sur les petits côtiers pour cibler les actions à mettre en œuvre.

Enjeu majeur de protection/restauration des milieux naturels et de la continuité écologique en lien notamment avec les populations de poissons migrateurs (fort potentiel des cours d’eau du territoire du SAGE).

Travail à mener sur les têtes de bassin versant pour assurer la préservation/ restauration de leurs fonctionnalités (contributions aux flux hydrauliques à l’aval, régulation des débits, rôle dans la qualité des eaux, biodiversité, …)

 

 

 

Qualité des milieux pour la composante zones humides

 

Enjeu fort de préservation du patrimoine naturel exceptionnel du territoire du SAGE en lien direct avec l’aspect quantitatif et qualitatif des eaux.

Nécessité d’améliorer la connaissance.

Gouvernance à structurer et feuille de route à développer.

 

 

 

3 enjeux moyens au vu d’écarts existants entre la situation actuelle et les objectifs réglementaires ou de satisfaction des usages

Nature de l’enjeu

Hiérarchisation

 

 

 

 

 

 

Qualité des eaux pour la composante pesticides et micropolluants

Zones à enjeux :

  • petits côtiers : nécessité d’étoffer la connaissance.
  • bassins versants du secteur de Créances et particulièrement le Dun : fortes concentrations en pesticides liées en grande partie à la production maraichère
  • bassin versant de la Sienne et de l’Airou en lien avec la production d’eau potable.

 

Axes de travail à développer :

èAmélioration de la connaissance sur les petits côtiers ;

èRéduire les usages agricoles et les transferts au milieu.

 

Axes de travail à développer :

èGérer les rejets des carrières de manière à en limiter l’impact sur la qualité des eaux pour la protection des milieux et la production d’eau potable.

èAméliorer la gestion des eaux pluviales urbaines, notamment au niveau des réseaux routiers.

 

 

Acquisition de connaissances

 

Pour un certain nombre de thématiques (qualité de l’eau, caractérisation des usages et des impacts associés) les données apparaissent partielles et devront être complétées dans le cadre de documents de programmation.

 

 

 

 

 

 

Qualité des eaux pour la composante Paramètres phosphorés

Zones à enjeux :

  • petits côtiers : nécessité d’améliorer la connaissance. Forte sensibilité aux pollutions de par leurs caractéristiques physiques.
  • Bassins du But, de l’Ouve et du Dun : non-respect des seuils de bon état ;
  • bassin versant de la Sienne : enjeux bon état écologique des eaux littorales (objectif de concentration moyenne maximale à venir) ;

 

Axes de travail à développer :

èAmélioration de la connaissance sur les petits côtiers ;

è Améliorer la maitrise de la collecte et du transfert des effluents aux stations de traitement des eaux usées ;

è Réduire les pollutions organiques liées à l’activité maraichère ;

è Maitriser l’érosion et le ruissellement, notamment au vu des évolutions culturales.

 

 

 

 

6 enjeux mineurs au vu du respect des objectifs réglementaires OU de la satisfaction des usages OU de la faible plus-value du SAGE

Nature de l’enjeu

Hiérarchisation

 

 

Qualité des eaux pour la composante Paramètres azotés

Zones à enjeux :

- petits côtiers : nécessité d’améliorer la connaissance. Forte sensibilité aux pollutions de par leurs caractéristiques physiques.

- bassin versant de la Sienne : enjeux bon état écologique des eaux littorales (objectif de concentration moyenne maximale à venir) ;

- zones de captages sensibles (captage grenelle) pour la production d’eau potable.

 

Axes de travail à développer :

èAmélioration de la connaissance sur les petits côtiers ;

èActions sur les apports diffus d’azote à poursuivre / développer.

 

Acquisition de connaissances

 

Pour un certain nombre de thématiques (qualité de l’eau, caractérisation des usages et des impacts associés) les données apparaissent partielles et devront être complétées dans le cadre de documents de programmation.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Syndicat du Sage Coc